Dire "Tous pourris" n'est pas la bonne approche ...

" apporter sans craintes ni complaisances toutes les informations permettant de prendre conscience des réalités et d’orienter nos travaux de recherche, nos besoins d’innover, nos besoins d’exigences au niveau de nos enjeux"
Répondre
JJM
Administrateur du site
Messages : 9
Enregistré le : ven. 8 mai 2020 17:43
Contact :

Dire "Tous pourris" n'est pas la bonne approche ...

Message par JJM »

"TOUS POURRIS" n'est pas la bonne approche ... c'est un signe d'immaturité pour les uns et en version plus pernicieuse, une façon de pousser les esprits critiques dans une impasse où ceux qui manient l'excès dramatique ridiculisent l'ensemble de ceux qui souhaitent réagir ... les excluant d'un vrai débat qui serait pourtant nécessaire ... mais qui devient ainsi impossible à envisager, ou sans effet.
Il est vrai que les situations INACCEPTABLES se multiplient dans de nombreux domaines, exposées et commentées au grand jour, en toute impunité ... certains personnages, grandes vedettes dans cette spécialité devenant même des exemples puissants et influents, décidant parfois des orientations de troupes de suiveurs ... aux ordres.
Inutile de courir après ceux qui sont réellement "pourris" ... une petite minorité disent leurs amis qui se mettent en position de "complices", car ils sont très proches des faits délictueux soupçonnés et de leurs auteurs bien-sûr : ils seraient donc les mieux placés pour intervenir, faire pression pour empêcher les actes répréhensiblesles, ou les dénoncer !
"Dénoncer" ? Là ... nous sommes victimes d'une vieille manipulation qui assombrit notre Histoire et notre destin : un prodigieux retournement de situation ... car depuis que nos français collabos ont dénoncé les Juifs et les Résistants, les dénonciateurs ont une mauvaise "réputation" qui nous est opportunément rappelée par nos "pourris" et par leurs amis ou complices : nos médias, nos experts et tous ceux qui sont à proximité des événements répréhensibles et de leurs auteurs sont donc porteurs d'une lourde responsabilité qui devrait suffire à les disqualifier !
L'élection de notre actuel Président de la République est un cas d'école qui devrait être étudié sous ses différents aspects : ce Forum des créActifs donne l'occasion à la grande majorité de Citoyens qui s'interrogent en se retrouvant désorientés par les incohérences des parcours et des décisions qui nous mènent à la perte. Quel est le rôle ici des "Grandes Figures" de notre République, de nos journalistes, de nos experts, nos psy et sociologues vedettes, les organismes de contrôle, de tous ces députés marcheurs et d cees "chorégraphes" de l'ombre qui font marcher les troupes au pas : où vont-ils, où allons nous ?

Répondre

Retourner vers « [Constats] »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité